Le certificat médical en plongée sous marine

Page réalisée 10/12/2005 par le Dr P. Jeannin, ancien Médecin Fédéral N°07.94.771 (Après le lien, cliquez sur "94 VAL DE MARNE" pour obtenir les médecins de ce département), puis mise à jour le 03/11/2010, le 20 janvier 2012, le 03 mars 2013 et le 17 aout 2014. Ces conseils n'ont pour seule vocation que de vous orienter au mieux pour votre inscription.

Le certificat médical de non contre indication ET la licence sont nécessaires pour la pratique des sports subaquatiques au sein de la F.F.E.S.S.M. (Le certificat médical n'est pas nécessaire pour les licenciés qui ne pratiquent pas les activités sportives).
La durée de validité du certificat médical est de un an.
La durée de la licence est au maximum de 15 mois (du 15 septembre de l'année n, au 31 décembre de l'année n+1).

En vigueur depuis novembre 2005 et actualisées en Novembre 2010, en janvier 2012 et en aout 2014, les principales dispositions pour l'obtention d'un certificat médical sont les suivantes :
Pour l'établissement de la première licence, pour le passage des Niveau 1, Niveau 2 et Niveau 3, vous pouvez consulter un médecin généraliste, même s'il est conseillé de consulter un médecin fédéral ou un médecin titulaire du C.E.S. de Biologie-Médecine Sportive qui après examen et vérification des contre-indications, peut établir le certificat médical.
Le médecin fédéral ou titulaire du C.E.S. de Biologie-Médecine Sportive n'est actuellement obligatoire que pour le passage du Niveau 4 et les examens d'encadrants (Initiateur, MF1°, MF2°).
La FFESSM conseille aux membres et licenciés de privilégier, chaque fois que possible, le recours à un médecin fédéral et ce même dans les cas où le certificat de non contre indication peut être délivré par tout médecin.

Pour les plongeurs insulino-dépendants, en fonction des conditions précisées par la Fédération, un certificat spécifique doit leur être délivré par un endocrinologue ou par un diabètologue, qui lui remet une lettre d'information.

De nouvelles dispositions ont été prises, par la Fédération en février 2007, pour les hémophiles ou les personnes sous bêtabloquants.

Un tableau synoptique présente les médecins habilités selon les principaux cas.

Pour toute question relative aux conseils et recommandations médicales mentionnées sur ce site, vous pouvez contacter le Docteur Pascal Jeannin, ancien médecin fédéral, qui a rédigé ces pages.

Vous devez obligatoirement consulter un médecin fédéral ou un médecin diplômé d'un C.E.S. de médecine subaquatique :
- en cas de reprise de plongée après une Maladie de Décompression (MDD), une surpression pulmonaire, un passage en caisson hyperbar ou un accident de plongée sévère (Ce certificat médical doit être visé par le Président de la Commission Médicale et de Prévention du lieu du club du licencié)
- si vous avez entre 08 et 14 ans
- en cas de handicap moteur (ce certificat pourra, selon le degré et la nature du handicap, comporter des limitations relatives au temps, à la profondeur et aux conditions de pratique et d'encadrement de la plongée. Ces limitations prévalent sur les prérogatives de tout niveau de plongée obtenu antérieurement ou non au handicap. Ce certificat médical doit être visé par le Président de la Commission Médical et de Prévention du lieu du club du licencié).

Vous devez obligatoirement consulter un médecin fédéral :
- en cas de diabète insulino-dépendant
- en cas d'antécédents de maladie asthmatique ou d'asthme à évaluer
- en cas de maladie hémophile à évaluer
- en cas de traitement médical par un médicament de la famille des bétabloquants.


Compte tenu de la spécificité de l'examen médical, il est recommandé, quoique non obligatoire, de consulter un médecin Fédéral.


Les pages "Infos Santé" de ce site ont été modifiées le 07/10/2012 dans l'objectif d'obtenir la certification HONcode.
Dernière actualisation de cette page le 17 aout 2014.

Haut de page
barre.gif barre.gif